La traversée du temps

Publié le par Wintermute

Je suis en pleine période "japanimation". Sans en être un spécialiste (loin de là), j'avoue tout de même préférer les quelques films que j'ai vus à bon nombre de films aux acteurs en chair et en os.

(J'aime le petit côté "artisanal" des films d'animation classiques... J'aime aussi l'animation à la Pixar, mais j'ai tendance à apprécier davantage les dessins animés à l'ancienne où les films d'animation basés sur des marionnettes, tels Wallace et Gromit, L'étrange Noël ou les sublimes Noces Funèbres).

 

Aujourd'hui, c'est séquence nostalgie, avec La traversée du temps.

J'ai regardé ce film pour la troisième fois hier, et je ne m'en lasse pas.

 

http://www.cinemagora.com/images/films/39/128739-b-la-traversee-du-temps.jpg

 

Déjà, du côté de l'animation. Les dessins sont très beaux, tant du point de vue des décors que des personnages (on doit ces derniers à Yoshiyuki Sadamoto, dont tout bon fan d'Evangelion connaît le merveilleux coup de crayon). Tout est très bien réalisé, certaines scènes sont superbes.

Ensuite, au niveau de l'histoire.

Une lycéenne, Makoto, se découvre subitement la faculté de pouvoir faire des sauts dans le temps (au sens littéral).

Elle va dès lors (ab)user de cette possibilité pour profiter davantage de ses journées avec ses amis, se faciliter la vie (c'est quand même bien pratique pour les histoires de coeur), et jamais à mauvais escient (l'innocence, l'insouciance de la jeunesse!).

On partage ses joies, ses espoirs, ses larmes, et on ne souhaite qu'une chose: que ses aventures ne cessent jamais.

 

http://adala-news.fr/wp-content/uploads/2010/05/La-travers%C3%A9e-du-temps-01.jpg

 

 

La traversée du temps est un film délicieux mais cruel, me rappelant mon lycée, me faisant regretter cette période qui doucement mais inexorablement s'éloigne, et réaliser à quelle vitesse le temps s'écoule désormais (assurément bien supérieure depuis la fac).

Aujourd'hui, j'en viens même à souhaiter que cette période fut éternelle, alors que je désirais le contraire à l'époque.

Ou même simplement la revivre pour en modifier subtilement le cours, un peu à la manière du héros de Taniguchi dans Quartier Lointain, et surtout en profiter davanatge.

 

C'est malheureusement impossible.

 

http://primeedges.files.wordpress.com/2010/11/girlleapttime002.jpg

Publié dans Japanimation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mackie le newbie 28/04/2011 09:56


bonjour d'un newbie à un autre newbie... si tu veux d'autres saines lectures, et rencontrer d'autres blogueurs sur le même sujet, essaie les communautés http://nanami.fr/ et
http://sama.animint.fr/.


Wintermute 28/04/2011 18:58



Merci pour le tuyau, je vais y jeter un oeil!